Résumé :

Les publicités pour les sites de rencontres sont unanimes : qui que vous soyez, vous y trouverez l′amoureux ou le sexfriend de vos rêves. Relayée par des médias souvent complaisants, cette contre-vérité rend d′autant plus pénible l′expérience du quidam qui s′y sera laissé piéger. Prix élevés, offre sexuelle masculine démesurée par rapport à la demande féminine, zapping relationnel, communautarisme amoureux et névrosés en tous genres attendent souvent les clients, dont beaucoup repartent bredouilles ou désabusés. 

Ancien utilisateur de Meetic (et autres sites), Stéphane Rose se base à la fois sur ses nombreuses rencontres " en ligne ", un important stock de témoignages et des avis d′experts (un consultant en web-marketing, la modératrice d′un site de rencontres, une psychanalyste...) pour brosser ce petit livre noir de l′internet rose. 

Agrémenté de décryptages techniques, d′anecdotes glauques, d′un lexique, d′un inventaire comparatif des divers sites, d′un bêtisier édifiant des messages qu′on peut y trouver et d′autres bonus savoureux, ce livre-enquête est le premier à dénoncer l′un des grands mythes amoureux du XXIe siècle. 

Connu pour être un des auteurs et présentateurs de la cérémonie des Gérard sur Paris Première, Stéphane Rose est aussi journaliste dans la presse magazine et sur le web, auteur pour Nicolas Canteloup, auteur de plusieurs livres en littérature jeunesse, humour ou sexualité. Après s′être attaqué à l′épilation intime à travers un vibrant plaidoyer, Défense du poil (La Musardine, 2010), il s′en prend cette fois aux sites de rencontres avec l′ironie et la sincérité qui sont ses marques de fabrique. 

http://www.lamusardine.com/P13557-misere-sexuelle.com-rose-stephane.html

Mon avis :

Dans cet ouvrage, Stéphane Rose nous propose une analyse sociologique des sites de rencontres et de leurs différents membres. Loin d'être ennuyante, cette intéressante analyse est bourrée d'humour et d'authenticité. En effet, j'ai beaucoup apprécié la sincérité de l'auteur qui n'hésite pas à nous faire partager ses propres expériences et à mêler ses propres témoignages à ceux d'anonymes.

"J'aborde le sujet en connaissance de cause. Ces dix dernières années, je suis allé me promener à intervalles plus ou moins réguliers sur des sites de rencontres."  

De plus, le sérieux et important travail de préparation de ce livre transparaît au fil des pages. En effet, l'auteur est allé jusqu'à tester lui-même les différents sites de rencontres dont il parle et à faire intervenir des professionnels afin de nous livrer un tour d'horizon complet et pertinent, bien au-delà de l'expérience uniquement ludique.

Pour cela, après avoir rappelé l'évolution de l'image des sites de rencontres, celui-ci nous parle des différentes personnes les fréquentant, regroupées en quatre catégories : les exclus, les mythos, les consommateurs et les névrosés.

"Il n'y a encore pas si longtemps, être inscrit sur un site de rencontres, c'était la lose totale, le signe d'une incapacité à plaire, à rencontrer 'dans la vraie vie'.

Aujourd'hui, on s'y connecte à visage découvert. En démolissant leur image ringarde ... pour faire des sites de rencontres des lieux virtuels accueillants ..., certains sites ont déculpabilisé le consommateur, qui ne s'inscrit plus honteusement comme avant mais clame à qui veut bien l'entendre à quel point sa vie a changé depuis qu'il rencontre en ligne ..."

Les exclus, donc, "des moches, des gros, des ternes, des analphabètes, des crétins, des méchants, des gens sans imagination, sans humour, sans univers personnel, parfois tout ça en même temps" qui se retrouveront aussi seuls et rejetés sur ces sites que dans la vraie vie. Cependant, bien heureusement, les sites de rencontres peuvent aussi être efficaces - bien qu'uniquement pour une faible proportion des personnes inscrites - à condition de s'en servir de façon appropriée.

"Mais si vous restez ouvert à l'éventualité d'une rencontre positive, elle vous attend sans doute déjà".  

Sur ces sites, il est également fréquent de rencontrer des "mythos", ces personnes qui mentent sur elles-mêmes, sur leurs situations familiales ou sur ce qu'elles y cherchent vraiment.

Cela peut parfois s'expliquer par des raisons profondes ...

"Quand une personne construit son profil sur un site de rencontres, elle se fabrique ce qu'on pourrait appeler un 'Soi grandiose idéalisé', c'est-à-dire un avatar doté de qualités promptes à attirer l'attention de l'autre. Parfois cette représentation de soi-même est totalement déconnectée de la réalité. Mais elle dit quelque chose de ce que la personne a été à un moment donné de son existence et qu'elle a perdu, ou de ce qu'elle n'a jamais été mais aurait tant aimé être."

... mais également donner lieu à des situations cocasses.

"J'avais rendez-vous avec une fille que je trouvais vraiment super canon, une brune genre gothique avec des longs cheveux bruns, des yeux noirs en amande, et bien gaulée ... Et je tombe sur une espèce de petit boudin châtain qui ressemblait à rien. Je lui dis que ça correspond pas à la photo, et là elle me répond : 'Ah oui j'ai oublié de te prévenir, en fait je n'ai pas de compte Adopte, c'est le profil de ma meilleure amie que j'utilise, donc c'est pas les bonnes photos, pourquoi c'est grave ?' Je me suis barré direct."

Autre catégorie présente sur les sites de rencontres : les consommateurs, qui se basent sur de nombreux critères préétablis pour choisir leur future moitié et qui bien souvent ne la trouvent pas, ou qui sélectionnent leurs partenaires comme des courses dans un magasin, allant parfois jusqu'à laisser certains sites "draguer" à leur place.

"Mais comment ne pas céder à la facilité ? Les sites de rencontres nous proposent des milliers d'humains différents, tous partants et motivés pour les joies de l'amour et du sexe... Dans le monde réel, on saisit les opportunités au fur et à mesure qu'elles nous arrivent, après les avoir projetées et fantasmées, ce qui demande du temps, un minimum de capacité d'abandon et de disponibilité mentale. Dans le monde virtuel, on les génère parmi une foule de possibilités interchangeables. Résultat : on rencontre comme on consomme. Tout doit être facile, immédiat, confortable."

Dernière catégorie citée : les névrosés. Cette catégorie est composée des dépendants affectifs, des paranos, des addicts, des obsédés et autres amoureux espérant y trouver de quoi oublier leur chagrin d'amour. Malheureusement, l'usage des sites de rencontres ne fait qu'accentuer les névroses de chacun comme l'explique Stéphane Rose d'une façon très juste.

"Mais plus j'avance dans la vie et pratique les humains, plus je me dis que l'équilibre émotionnel parfait n'existe pas, que l'homme est un animal pétri de souffrances, et que l'enjeu d'une vie humaine est de faire en sorte que lesdits souffrances soient le moins handicapantes possible. Et je doute qu'on y parvienne en pratiquant les sites de rencontres. Ils cristallisent au contraire nos névroses, élargissent nos failles, décuplent nos distorsions narcissiques."

Chacune de ces parties est agréablement truffée de témoignages anonymes, d'anecdotes et des copies d'écran venant appuyer les propos de l'auteur.

Cette analyse est complétée par des bonus plein d'humour que je vous conseille de ne pas louper. J'ai particulièrement aimé la revisite façon Stéphane Rose de certaines définitions comme Blacklister "...Il faut alors en déduire qu'il/elle a jugé, sur la base de la photo avec laquelle vous avez orné votre profil, qu'un rapport sexuel avec vous, même avec la meilleure volonté du monde, les yeux fermés, en pensant à quelqu'un d'autre et contre un important dédommagement financier, s'avère strictement inenvisageable" ainsi que les bas-fonds, les perles des annonces 100% authentiques.

"je recherche un homme stable, qui m aime ce que je suis, et qui adore mes enfants, je suis fan de johnny, sinon je suis pas embetante dans la vie a vous de voir !!!"

"je te prend le Q mais ne me prend pas la tête, t'es ok pétasse?"

Bien que je sois "ce qu'il est convenu d'appeler une femme de caractère", je ne trouve rien à redire sur ce livre qui se lit rapidement et avec plaisir. Je dois bien avouer également être fan de la plume de Stéphane Rose, son écriture direct et fluide, semblant être spontanée, nous livre un récit de qualité où aucun mot n'est de trop et où l'intelligence se mélange parfaitement à un humour direct mais jamais lourd.

Je vous conseille donc fortement la lecture de ce livre qui semble être un des rares aussi approfondi sur le sujet, que ce soit uniquement pour passer un bon moment, ou, pourquoi pas, avant de vous lancer dans la belle aventure des sites de rencontres ...

Pour terminer, j'aimerais vous faire partager une information importante à retenir : "L'amour ne détruit rien et au contraire, solidifie le corps. Ocytocyne, dopamine, sérotonine, mélatonine, endorphines, nulle autre activité humaine que le sexe ne déclenche autant d'hormones dont les répercussions sur la bonne santé physique morale ne sont plus à prouver. Faire l'amour renforce les systèmes circulatoires, neuronaux, musculaires sollicités par le corps désirant, fortifie les facultés de mémorisation, accroît le seuil de tolérance à certaines douleurs." Alors qu'est ce que vous faites encore là ?! Commandez le livre de Stéphane Rose, fermez cette page, et allez prendre soin de votre santé ... (c'est une infirmière qui vous le dit !).

Je remercie Stéphane Rose ainsi que La Musardine pour cette jolie découverte.