Les techniques du bondage japonais finalement expliquées en détail par une des plus grandes spécialistes mondiales du fétichisme.

Résumé :

Les techniques du bondage japonais se sont développées au cours des siècles, du laçage le plus subtil aux nœuds de contention les plus serrés, à travers les arts martiaux et des pratiques érotiques raffinées. Aujourd’hui, grâce aux enseignements avisés de Midori, divulgatrice accomplie de cet art, les lecteurs s’acheminent pas à pas vers la connaissance et la parfaite maîtrise du ligotage érotique, qu’ils pourront désormais expérimenter dans toute sa diversité sur le corps féminin, comme sur le corps masculin. Après une introduction générale et un passionnant résumé de l’histoire de la « corde » au Japon, les sept positions de base sont expliquées avec précision, chacune dans un chapitre qui lui est consacré, et en tête duquel figure une photo représentant la position finale. Des dessins très précis illustrant les différentes phases du ligotage scandent l’ouvrage et sont confortés par les légendes de l’auteur, qui explique comment exécuter tous les types de nœuds, pour réaliser un laçage érotique dans les règles de l’art. Ce livre, clair et d’une crédibilité irréprochable n’a rien à voir avec les sources habituelles (beaucoup de sites Internet par exemple), souvent coupables de diffuser des informations approximatives ou inexactes, sinon dangereuses pour la sécurité des adeptes. Midori affirme que cette pratique ne nécessite ni capacités spécifiques, ni instruments sophistiqués. Il suffit d’une corde … sous-tendue par une véritable joie et vivre et le désir d’explorer la beauté toujours excitante et intemporelle de l’art érotique japonais, plus que millénaire …

Mon avis :

Nous commençons notre lecture par une introduction de l’auteure qui nous explique comment est née son attirance pour le bondage, passant d’un simple intérêt pour les cordes à l’obtention d’un réel plaisir sexuel.

« Ainsi, l’intérêt, la confiance et le plaisir que m’inspiraient les cordes s’enracinèrent profondément en moi. »

L’auteure tient à présenter une version du bondage japonais adaptée à une mise en pratique réelle, qui ne nécessite donc pas de matériel que nous n’aurions pas tous à disposition, et se limite aux techniques de base à travers sept positions nous promettant des « heures de bonheur voluptueux ».

Ce livre peut donc être vu comme un intéressant point de départ qu’il faudra ensuite que chacun agrémente de sa touche personnelle pour l’adapter au mieux à ses possibilités, envies et expériences.

S’en suit alors une présentation rappelant la beauté du bondage japonais, l’assimilant à un art.

« L’attrait du bondage japonais tient en grande partie à la beauté visuelle et sensuelle du sujet ligoté. Il ne s’agit pas simplement de réduire la mobilité de la personne soumise par les liens, ni d’utiliser le ligotage pour stimuler les jeux érotiques. La corde doit aussi susciter un plaisir visuel en celui qui lie comme en celui qui est lié, ainsi que chez d’éventuels spectateurs. »

Après un bref historique, nous pouvons lire deux témoignages : celui de l’homme qui réalise le bondage et celui de la femme qui se soumet aux cordes. J’ai beaucoup aimé ces extraits qui respirent l’amour et le désir contrairement à toutes les représentations que l’on pourrait avoir de cette pratique.

« Je laisse glisser la corde entre mes tout en regardant les formes arrondies de son corps. Je plie soigneusement la corde en deux parties égales, en tenant le milieu dans la main droite. Je respire un moment pour me concentrer. Je la regarde tandis qu’elle écarte lentement et à dessein ses jambes gracieuses. Elle est belle. Elle s’offre toute entière à moi. Tandis que je la contemple, la vision de son corps ligoté se forme dans mon esprit. Le motif émerge peu à peu. En cet instant, nous sommes seuls au monde. Je la conduirai cette nuit au sommet de l’extase … Sa peau est fraiche au toucher, mais son visage empourpré trahit son désir. Je saisis fermement ses épaules et elle se soumet avec grâce à mon ordre silencieux. Lentement je saisis ses poignets, et perçois un frisson au bout de ses doigts. Elle a fermé les yeux et je la vois glisser dans un état de soumission voluptueuse. Son sourire serein et sa caresse légère sur ma peau me laissent entendre que tout va bien. Son amour me pénètre et me donne encore plus de pouvoir. D’un mouvement rapide et ferme, j’ai placé ses bras dans une position plus discipliné. Un soupir s’échappe de ses lèvres. Ma domination érotique s’affirme. »

Après ce petit aperçu plutôt excitant et les recommandations d’usage sur le choix des cordes et les mesures de sécurité, nous entrons enfin dans le vif du sujet avec la première position que l’on nous propose : ligotage simple de la poitrine et ligotage en crabe, position permettant l’accessibilité sexuelle et qui serait la préférée de nombreux couples.

Comme pour chacune des positions, nous pouvons ensuite suivre des explications pas à pas, agrémentées d’images simples mais efficaces à la bonne compréhension des différentes indications. Les autres positions qui nous sont proposées sont : le bondage des bras et de la poitrine, le harnais de corps en écaille de tortue, le bondage jambes croisées, la tige de bambou, le harnais d’entrejambe et suspension partielle et le ligotage pieds-et-poings-liés. Des positions simples mais qui permettent une infinité de jeux sexuels.

Voici donc un livre complet pour débuter avec le bondage japonais, comprenant des explications simples et claires et offrant de nombreuses perspectives à condition de faire preuve d’un peu d’imagination. Le seul bémol que je pourrais formuler concerne les photos qui frisent parfois un peu le ridicule et dont je n’ai pas toujours su identifier le potentiel érotique.