Résumé :

Une mystérieuse bête terrorise une région de Bretagne. Elle semble immortelle : aucun chasseur, aucun piège n’a eu raison d’elle jusqu’à présent.

Le Père Martin, un jeune prêtre atypique, est dépêché sur place par le Siège afin de mener l’enquête et de résoudre ce mystère.

Quel lourd secret cache cette bête fantastique ? Face à la réalité de la supercherie qu’il va mettre à jour, le Père Martin saura-t-il mettre sa compassion pour cette bête de côté afin de résoudre cette affaire ?

Mon avis :

Le tome 0 du Rédempteur, le secret de la bête d’Angles, est à l’origine une nouvelle parue dans le recueil « Autres Temps – Légendes oubliées », nous racontant la première enquête du Père Martin, et est devenue l’épisode zéro d’une saga.

Dans ce tome zéro donc, le Père Martin se rend dans le village d’Angles sur ordre du Pape afin d’élucider le mystère de la bête. En effet, dans ce petit village tranquille roderait une bête monstrueuse qui n’hésiterait pas à ravager le village et qui aurait déjà fait une dizaine de victime. Le Père Martin va alors mener l’enquête afin d’en savoir plus.

Globalement, je dirais que j’ai passé un très bon moment à la lecture de ce récit. L’intrigue est intéressante, l’histoire est bien écrite et les descriptions précises permettent de parfaitement imaginer les scènes.

Mes deux seuls petits regrets concernent le personnage du Père Martin ainsi que la rapidité de son enquête. En effet, nous ne disposons pas d'énormément d’informations sur le Père Martin, nous pouvons le cerner comme un homme déterminé, prêt à tout pour aller au bout de son enquête mais ce tome est trop court pour nous permettre d’en apprendre davantage sur sa personnalité et les raisons pour lesquelles il a été choisi par Sa Sainteté pour réaliser cette enquête. Cependant, l’auteur précise dès les premières pages qu’il profitera du développement de cette saga pour faire évoluer son personnage et nous décrire son passé, sa personnalité ainsi que nous parler des démons qui le hantent. En ce qui concerne le dénouement de l’histoire, j’ai regretté que celui-ci soit trop simple, trop rapide et qu’il ne nous apporte finalement pas toutes les explications auxquelles nous aurions pu nous attendre.

Quoi qu’il en soit, il s’agit là d’un tome zéro très prometteur, bénéficiant d’une écriture maîtrisée et donnant vivement envie de découvrir la suite des aventures du Père Martin.

Je remercie les Editions Boz'Dodor ainsi que le forum Au cœur de l'imaginarium pour ce partenariat.