Résumé :

D'après les médias et les gouvernements, les complots n'existent pas.

Une famille tranquille et sans histoire va découvrir, par hasard, que le monde n'est pas ce qu'il semble être et qu'il est peuplé de terribles secrets et de gens capables du pire pour le dominer. Bernard, Olga et leur fils Jurgen habitent un lotissement tranquille aux alentours de Lyon. Ils vont malgré eux être mêlés à une intrigue démentielle et internationale et vont se transformer en commandos pour sauver leur vie au cours de l'Opération R8.

Mon avis :

Voici donc le deuxième roman des Editions Rivière Blanche que je lis. Après avoir beaucoup apprécié le premier, je n’ai absolument pas été déçue par celui-ci, bien au contraire.

Une gentille petite famille habitant la banlieue de Lyon se retrouve malgré elle au cœur d’un complot et menacée de meurtre. Cette famille tranquille a été mêlée à ce complot un peu par hasard, uniquement parce qu’elle faisait partie des voisins et amis d’Henri depuis trois ans. Henri, un botaniste et chimiste qui, lors d’un voyage en Amazonie, avait reçu de la part d’un chef de village une plante miraculeuse qui ôte définitivement toute envie de fumer. Une association de fabricants de tabac, le Consortium, dirigé par Wilson, a donc pour but de les faire parler et de les éliminer dans le cas où ils seraient au courant de quelque chose qui pourrait provoquer l’effondrement du marché du tabac.

Tout commence lorsqu’Olga et Jürgen, la mère et le fils de la famille, obligent Bernard, le père, à composer un numéro déchiffré à partir d’un code. Ce code, leur voisin leur avait confié dans une enveloppe à n’ouvrir que s’il arrivait quelque chose d’inhabituel ou de bizarre. Or ce voisin vient de mourir. Commence alors une aventure qui ne sera pas de tout repos pour cette famille censée être ordinaire, qui ne manquera pas d’entraîner quelques autres personnes au passage dont René, un ancien béret vert faisant partie des forces spéciales des services secrets, et ami fidèle d’Henri.

L’histoire de départ pourrait sembler loufoque en raison des traits de caractère assez particuliers des différents protagonistes, et pourtant elle se révèle diablement efficace car elle arrive à nous entraîner de façon agréable au fil des pages ; l’auteur ayant eu le talent de ne jamais trop en faire pour que l’ensemble ne devienne pas lourd ou ridicule.

Les personnages tout aussi dérangés les uns que les autres pourraient sembler stéréotypés et pourtant il n’en est rien. En effet, l’auteur a pris soin de construire une identité propre à chaque protagoniste en lui attribuant des traits de caractère très marqués, parfois étranges comme c’est le cas pour Jürgen par exemple qui a construit un laboratoire avec l’aide de deux de ses amis afin de mener à bien tout un tas d’expériences les plus loufoques les unes que les autres, incluant souvent des animaux. Mais nous pouvons également penser aux parents et citer Bernard, le père de famille, bricoleur du dimanche, dont les inventions entraînent souvent des catastrophes au sein de leur habitation. Olga, quant à elle, est une mère de famille particulièrement musclée, qui passe ses journées à travailler dans un garage et qui n’hésite pas à utiliser la violence pour gagner quelques places dans une fille d’attente. Encore une fois, l’auteur a réussi à ne pas tomber dans la facilité car ces personnages dont les traits de caractères pourraient sembler exagérés, se révèlent finalement assez drôles. Le chien de la famille, Pupuce, « la terreur du lotissement », « un animal étrange presque aussi gros qu’un veau qui mangeait en plus de ses trois kilos de viande quotidiens, des chambres à air, des clous, des éponges ou tout ce qu’elle pouvait se mettre sous la dent », complète parfaitement le tableau de cette petite famille pleine de folie.

Bien qu’étranges, ces personnages n’en sont pas moins touchants malgré leur particularités. En effet, grâce à des descriptions complètes et de nombreuses interactions entre les personnages, nous finissons par avoir l’impression de bien les connaître et ceux-ci paraissent tellement vrais et sincères, qu’il peut nous arriver d’être touchés par le lien qui unit ces membres pourtant si différents mais tellement solidaires face aux difficultés. Chaque personnage met ses talents ou ses connaissances à contribution pour aider l’ensemble de la famille à s’en sortir. Mon seul petit regret concerne justement leur facilité à se sortir de toutes les situations, à avoir une solution à chaque problème alors qu’ils sont opposés à une organisation puissante dont les membres sont formés pour obéir aux ordres et tuer sans hésitation.

J’ai également beaucoup apprécié le style de l’auteur qui se lit facilement et agréablement malgré quelques erreurs de ponctuation, notamment dans les dialogues, qui peuvent nous forcer à relire certaines phrases. Malgré cela, le style reste fluide, les interactions entre les personnages, assez nombreuses, sont justes mais assez complètes pour nous apporter des informations, et souvent drôles, ce qui ne gâche rien au plaisir de lecture.

De plus, malgré le côté décalé du récit, ce livre n’en reste pas moins une sorte de thriller d’aventures fait d’une vraie histoire complète et cohérente. En effet, dans les quelques premières pages, en tenant compte des caractères particuliers des membres de la famille qui ont dû se transformer en commandos, j’ai eu un peu peur que l’histoire parte dans tous les sens et finisse par être plus folle qu’intrigante. Heureusement, l’auteur n’a pas perdu le fil du récit concernant le complot et fait avancer celui-ci à un rythme soutenu. Je regrette simplement qu’il n’y ait pas eu assez de suspens car la majorité des situations difficiles ont trouvées un dénouement rapide ou attendu parce qu’un peu trop simpliste. J’aurais aimé quelques rebondissements supplémentaires.

J’ai également apprécié la fin, qui bien qu’un peu facile puisque tout s’arrange pour tout le monde avec en prime une nouvelle histoire d’amour, clôt notre lecture d’une façon agréable et satisfaisante en ayant au moins le mérite de ne pas nous laisser frustrés.

Je remercie les Editions Rivière Blanche ainsi que le forum Au cœur de l’Imaginarium pour ce partenariat particulièrement plaisant.